Louis Daguerre,

Louis Jacques Mandé Daguerre est né à Cormeilles-en-Parisis dans le Val-d’Oise, le 18 novembre 1787.

Il est tout d’abord peintre, puis il deviendra  un artiste de premier ordre dans l’ornementation théâtrale. Il se plaisait à peindre des paysages vaporeux, des effets de nuit, de grandes ruines. Plusieurs de ses décors sont restés célèbres  (le Soleil tournant dans Aladin ou la Lampe merveilleuse ; la Lune mobile du Songe)

louis-daguerre-grand-nom-de-la-photographie
Louis Daguerre

Le Diorama

En 1822, Louis Daguerre inventa, avec son associé Charles Marie Bouton, un procédé en trompe-l’œil appelé diorama. Il s’agissait de grandes fresques sur toiles translucides, peintes en trompe-l’œil et animées par des effets d’éclairage variés, qui donnaient au public l’illusion du jour et de la nuit ou de différentes conditions climatiques.

Ces spectacles connurent un grand succès jusqu’à l’incendie du diorama en 1839.

Diorama de Louis Daguerre
Diorama de Daguerre

Louis Daguerre,

Inventeur du daguerréotype

DAGUERRÉOTYPE

En 1826, Daguerre fit la connaissance de Nicéphore Niépce par l’intermédiaire de l’ingénieur Vincent Chevalier. Malgré les réticences de Niépce à partager l’avancée de ses inventions, ils finirent par signer un contrat d’association en 1829. Niépce était parvenu à fixer des images au moyen de l’héliographie. Daguerre faisait des recherches chimiques pour améliorer le procédé (meilleure fixation des images et diminution des temps de pose).

Après le décès brutal de Nicéphore Niépce en 1833, Daguerre continua ses travaux. Il remplaça les  plaques de laiton recouverte de bitume de Judée, utilisées par Niépce, par des plaques de cuivre recouvertes d’argent qu’il sensibilisait à la vapeur d’iode.  

Il acheva la mise au point du daguerréotype en 1837. François Arago a présenté cette invention à la Chambre des députés et à l’académie des sciences en 1839.
L’Etat a racheté l’invention pour « libéraliser » sa diffusion. Louis Daguerre reçut en échange une confortable pension annuelle. Après un succès commercial d’une dizaine d’années, de nouvelles inventions permettant des tirages multiples ont peu à peu remplacé le daguerréotype.

Mémoire

Louis Daguerre est décédé le 10 juillet 1851 à Bry-sur-Marne.

A Paris, une rue porte son nom dans le 14 ème, et il est inscrit sur la Tour Eiffel,Son buste est visible à l’Opéra Garnier,

A Cormeilles-en-Parisis, sa ville natale, il y a une rue Daguerre, un collège et un monument a été édifié,

Un mémorial Daguerre a été inauguré à Washington en 1890,

En 1897, Bry-sur-Marne édifie un monument à sa mémoire,

En 1935, l’ Union astronomique Internationale, donne le nom de Daguerre à un cratère lunaire.

Vous pouvez laisser un commentaire dans le cadre ci-dessous, vous abonner à notre bulletin d’informations ou nous suivre sur les réseaux sociaux (liens dans le cadre suivant).

Les boutons carrés (en bas de l’écran) permettent de partager l’article dans les réseaux sociaux.

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.