La première photographie

À l’occasion du bicentenaire de l’invention de la photographie, je réécris cet article précédemment intitulé « L’histoire de la première photographie »

La première photographie était en fait une héliographie, C’était le premier terme employé pour définir cette découverte. Il vient du grec « Hélios » : soleil et « graphie » : écriture. Ecriture par le soleil.

En 1839 que le terme de photographie apparait. Il vient également du grec « photos » : lumière. Ecriture par la lumière

Dès 1816 Nicéphore Niepce débutera ses recherches héliographiques. C’est en 1822, qu’il a réalisé la première héliographie qui a pu être conservée : une prise de vue, à partir de la fenêtre de sa maison de Saint Loup de Varennes, intitulée   « Point de vue du Gras« . En 1824, il écrira à son frère Claude « La réussite est complète ».

La première photographie Point de vue du Gras

Point de vue du Gras

Niepce et la première photographie

Nicéphore Niepce était un scientifique. Il était exact, précis, et avait le souci de n’omettre aucun détail. Ainsi le point de vue qu’il avait de sa fenêtre devait être parfait.

Contrairement à ce que l’on voit aujourd’hui du cliché, il y est arrivé ! La première photographie était parfaitement nette. Niepce en était lui-même stupéfait. On y voyait tous les détails. Depuis, elle a bien sûr perdu en définition.

Le  problème des premières photographies était le temps de pose. Sur le point de vue du Gras,  la lumière semble venir de tous les côtés. Nièpce utilisait une plaque d’étain recouverte de bitume de Judée (composé chimique à base d’asphalte) et  il fallait plusieurs jours d’exposition pour sensibiliser la plaque.

L’appareil de la première photographie

La première photographie : l'appareil

La chambre de la découverte

L’appareil utilisé par Niépce est une camera obscura, en français chambre noire. Le terme de camera désigne encore un appareil photographique dans certaines langues.

Cet appareil est visible au Musée Nicéphore Niepce de Chalon-sur-Saône. Il trône au milieu de la pièce consacrée à l’histoire de la première photographie sous le nom de Chambre de la découverte.

Épilogue

La disparition prématurée de Nicéphore Niepce ne lui permettra pas de récolter de son vivant les honneurs de son invention. Son associé Louis Daguerre finalisera le procédé. François Arago l’a présenté sous le nom de Daguerréotype en 1837. La paternité de la première photographie sera restituée à Niepce après des démarches pressantes de sa famille.

La première photographie « Point de vue des Gras » avait été envoyée en Angleterre par Nicéphore Niepce pour faire connaître son invention. Plus tard, l’université d’Austin au Texas l’a acquise. Elle y est encore visible. Après le Point de vue du Gras Niepce a réalisé d’autres héliographies que l’on peut voir au Musée de Chalon.

La première photo de l’histoire par PhotoSynthèse

Je vous propose cette vidéo montée par « Photo Synthèse «  qui reprend toute l’histoire.

Vous pouvez laisser un commentaire dans le cadre ci-dessous, vous abonner à notre bulletin d’informations ou nous suivre sur les réseaux sociaux (liens dans le cadre suivant).

Les boutons carrés (en bas de l’écran) permettent de partager l’article dans les réseaux sociaux.

Published by

One thought on “La première photographie

  1. Bonjour,
    Oh, que j’aurais voulu naitre à cette époque et rencontrer ce grand homme !
    En fait, sans le savoir, depuis tout petit j’ai suivi sa démarche de méthodologie et le « goût » de la netteté dans une image. Est-ce le fait d’avoir fait des études scientifiques ?!?!
    A l’heure actuelle, la photographie et malheureusement surtout dans la patrie de Nicéphore Nièpce, la « mode » voudrait que moins nous discernons ce qu’il y a dans une photographie, plus c’est esthétique. Je ne suis pas dans cette tendance !
    Merci encore pour cet article.
    Roger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *