William Henry Fox talbot

William Henry Fox Talbot , est né le 11 février 1800, à Melbury, dans le Dorset, en Angleterre .

Il fit ses études à Harrow et au Trinity College de Cambridge. Il a publié de nombreux articles dans les domaines des mathématiques, de l’astronomie et de la physique. 

Fox Talbot est à la fois mathématicien, chimiste, archéologue, linguiste… Il s’intéresse également à la politique et servira brièvement au Parlement britannique (1833 – 1834)

Mais il restera à la postérité grâce à ses découvertes sur la photographie, en particulier le calotype

William Henry Fox Talbot-grand-nom-de-la-photographie
William Henry Fox Talbot

Le dessin photogénique

William Henry Fox Talbot - dessin-photogénique-

Il a publié son premier article relatif à la photographie en 1835. Il s’agit d’obtention d’images négatives : les dessins photogéniques.

« Ils consistent à déposer des objets sur une feuille de papier sensibilisé par trempage dans une solution de chlorure de sodium puis dans une solution de nitrate d’argent. Après exposition à la lumière du soleil, ces objets laissent leur empreinte en négatif, plus ou moins importante selon leur degré d’opacité. Les parties protégées restent blanches et celles qui sont exposées s’assombrissent en prenant des teintes dégradées entre le sépia et le brun foncé. »

Le calotype

En 1840, il modifia et améliora ses expériences et appela le nouveau procédé « le calotype ». Le temps d’exposition était raccourci. Il a mis au point un système de développement des négatifs en positifs (breveté en 1841).

En 1842, Talbot reçut une médaille de la British Royal Society pour ses découvertes avec le calotype.

Talbot apporta une avancée fondamentale à la photographie : la possibilité de reproduire plusieurs images positives à partir d’un négatif.

William Fox Talbot négatif
tirage-positif-William-Fox-Talbot

Jardin-botanique-Oxford-Calotype-de-Talbot

En 1844, Talbot publia le premier livre illustré de photographies, « The pencil of Nature » (Le crayon de la nature). Cet ouvrage traitait de ses découvertes et était illustré de vingt-quatre calotypes.

Imaginant que les images argentiques ne résisteraient pas dans le temps, William Fox Talbot mit au point un système permettant l’impression d’images sur du papier d’imprimerie. Il déposa un brevet pour ce procédé en 1852. Puis il améliora cette découverte et déposa un nouveau brevet en 1858. Il l’appela « photoglyphic engraving process » : procédé de gravure photographique). Ces découvertes furent à l’origine de la photogravure moderne.

William Talbot est décédé le 17 septembre 1877 à Lacock dans le Wiltshire

Un musée porte son nom à Lacock : The Fox Talbot Museum

En 1976, L’Union Astronomique Internationale à baptisé un cratère lunaire « Talbot » en son honneur.

Vous pouvez laisser un commentaire dans le cadre ci-dessous, vous abonner à notre bulletin d’informations ou nous suivre sur les réseaux sociaux (liens dans le cadre suivant).

Les boutons carrés (en bas de l’écran) permettent de partager l’article dans les réseaux sociaux.

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.