La MEP ouvre la saison

La MEP ouvre la saison avec deux expositions visibles depuis le 7 septembre. Dans les galeries Boris Mikhaïlov « Journal ukrainien »  sera présent jusqu’au 15 janvier 2023.

Le studio présente jusqu’au 6 novembre Elsa et Johanna « The Timeless Story of Moomerland ». Puis, partir du 11 novembre Antony Cairns « PXL CTY » prendra la suite jusqu’au 15 janvier 2023.

La MEP ouvre la saison logo
La MEP ouvre la saison programme

Dans cet article je vous donne des détails sur les trois expositions, de brèves présentations des artistes, des informations pratiques pour vous rendre à la MEP  et des liens utiles pour en savoir plus.

D’autres expositions seront à inscrire au bloc-notes pour cet automne. Je en informerai quand les programmes seront publiés.

La MEP ouvre la saison : Boris Mikhaïlov « Journal ukrainien » 

Boris Mikhaïlov

Boris Mikhaïlov est né le 25 août 1938 à Kharkiv en Ukraine. Il est ingénieur de formation, la photographie sera son loisir jusque dans les années 1960. Boris en fera sa profession à partir de cette période. (Il a perdu son poste à la suite de la découverte des photos de sa femme nue par le KGB)!

Son œuvre est un témoignage de la vie sociale en Ukraine à l’époque de l’emprise soviétique puis des bouleversements occasionnés par la chute de l’URSS. Tragédie et humour se côtoient pour présenter la dure réalité sociale et les absurdités de ces époques. Elle nous interroge sur les évènements actuels en Ukraine.

Boris Mikhaïlov a reçu de multiples récompenses :

  • 1996 : Prix de la Fondation d’art contemporain Coutts, en Suisse.
  • 1997 : Prix du livre Albert Renger-Patzsch
  • 2000 : Prix international de photographie de la Fondation Hasselblad, Suède.
  • 2001 : Prix du livre photo de la Fondation Krazna Krausz,
  • 2015 : Prix Goslar Kaiserring.

Il a représenté l’Ukraine à la biennale de Venise en 2007, puis en 2017.

Boris Mikhaïlov
Boris Mikhaïlov

Les plus grands musées internationaux ont présenté ses œuvres à Kiev bien sûr, Berlin, Hanovre, Baden-Baden, Londres, New-York.

Des galeries présentent Mikhaïlov : Suzanne Tarasieve à Paris,  Sprovieri à Londres, Guidocosta Projects à Turin, Barbara Gross à Munich et Barbara Weiss à Berlin.

Le journal ukrainien

le journal ukrainien
© le journal ukrainien

La MEP ouvre la saison avec cette grande rétrospective du travail de Boris Mikhaïlov, conçue avec l’artiste. Elle rassemble une vingtaine de ses séries les plus représentatives. Ce sont 800 œuvres que vous pourrez découvrir dans les galeries. Mikhaïlov possède son propre langage artistique. Ses séries sont variées tant au niveau de la technique que dans les formats. Une difficulté pour les observateurs qui aiment classifier les artistes et leurs œuvres.

La MEP ouvre la saison : Elsa & Johanna « The Timeless Story of Moormerland »

Le studio de la MEP présentera deux expositions cet automne « The Timeless Story of Moorerland » jusqu’au 6 novembre, puis  « PXL CTY » du 11 novembre au 15 janvier 2023.

Elsa Parra et Johanna Benaïnous

Elsa est née en 1990 à Bayonne et Johanna en 1991 à Paris. Alors qu’elles étaient toutes les deux étudiantes à Paris (Elsa aux arts décoratifs et Johanna aux Beaux Arts), c’est à New York qu’elles se sont rencontrées, en 2014, à l’École de l’art visuel (School of Visual Art). Elles ont réussi leurs diplômes en 2015 avec les félicitations du jury des Beaux-Arts.

À la suite de leur rencontre elles ont formé leur duo : « Elsa & Johanna », artistes plasticiennes photographes. Elles réalisent des récits visuels dont elles sont les interprètes : performances artistiques avec des supports photo ou vidéo.

  • 2016 : elles exposent au salon de Montrouge, et au MAC VAL
  • 2017 : elles remportent le 2ème prix Picto de la mode en 2017,
  • 2019 : elles exposent à Paris-photo et au festival d’Hyères,
  • 2020 : elles sont finalistes du prix découverte Louis Roederer aux rencontres d’Arles.
  • 2021 : elles exposent au Musée d’Art Moderne de Karlsrühe
Elsa & Johanna
Elsa & Johanna

Leurs photographies ont intégré les collections du Centre National des Arts Plastiques, du Fonds d’Acquisition d’Art Contemporain de la ville de Paris et de la Société Générale.

Pour en savoir plus, voici le lien vers leur site : Elsa & Johanna

The Timeless Story of Moormerland

La MEP ouvre la saison Timeless story
© elsa & johanna 2020/2021

Elsa et Johanna ont réalisé ce projet en Allemagne en 2021, elles le présentent en France pour la première fois. Elles se sont installées dans une quinzaines de communes du nord de l’Allemagne pendant 4 semaines. Moormerland, en Basse Saxe, est l’une de ces communes qui a donné son nom à l’exposition. Les artistes ont choisi des maisons au charme désuet dans lesquelles elles vont interpréter tour à tour une vingtaine de personnages familiaux : le père de famille, l’ado mélancolique, la mère au foyer…

Les photographies sont le témoignage d’une vie de quartier enveloppée d’une atmosphère étrange, qui caractérise le duo. Les images sont classées comme dans un album de famille mêlant portraits, photographies spontanées et décors accessoirisés.

La MEP poursuivra la saison avec Antony Cairns « PXL CTY »

Antony Cairns

Anthony Cairns est né à Londres en 1981. Il photographie de préférence la nuit, des paysages urbains dans de grandes mégapoles : Londres, Tokyo, Los Angeles… Souvent les immeubles sont encore en cours de construction, Ce sont des structures squelettiques destinées à devenir des logements de luxe ou des espaces de bureaux. Il utilise des techniques anciennes : caméra PXL 2000, cartes perforées informatiques, lumière sur film analogique, expérience en chambre noire, etc. Après un premier travail d’enregistrement, Antony Cairns intervient directement sur les images pour les personnaliser avec des procédés d’impression et de tirages recherchés.

On aura compris que le travail d’Antony Cairns n’a rien de topographique. Les œuvres sont imaginatives, la lumière, nimbée de halos lumineux construit les volumes. Une impression de décors de science fiction d’où l’être humain est résolument absent s’en dégage.

  • 2013 : il présente ses œuvres aux Rencontres d’Arles,
  • 2016 : à la George Eastman House de New York,
  • 2018 : au Tate modern de Londres et au festival d’images de Vevey
Antony Cairns
Antony Cairns

A.Cairns a remporté le prix Hariban 2015, ce qui a donné lieu à une résidence à l’atelier Benrido Collotype de Kyoto.

Pour mieux connaître Antony, voici le lien vers son site : Antony Cairns

PXL CTY

La MEP ouvre la saison : PXL CTY
© CTY 2021

L’exposition qui démarrera le 11 novembre au studio de la MEP présentera une nouvelle série d’œuvres dans le cadre du grand projet CTY. Il réunit des photographies et des vidéos réalisées dans les grandes métropoles : Tokyo, Londres Las Vegas, Osaka.

Informations pratiques :

Situation

5 et 7 rue Fourcy 75004 Paris

Métro Saint Paul
+33 (0)1 44 78 75 00

Horaires

Mercredis et vendredis  de 11 h  à 20 h
Jeudis de  11 h à 22 h
Week-ends de 10 h à 20 h
(Créneau réservé aux abonnés les dimanches de 10 h à 11 h)
Fermé les lundis et mardis

Tarifs

Plein tarif : 11.00 €
Tarif réduit* : 7.00 €
* + de 65 ans, – de 30 ans,
demandeurs d’emploi, familles nombreuses,

étudiants et enseignants

Vous pouvez laisser un commentaire dans le cadre ci-dessous, vous abonner à notre bulletin d’informations ou nous suivre sur les réseaux sociaux (liens dans le cadre suivant).

Les boutons carrés (en bas de l’écran) permettent de partager l’article dans les réseaux sociaux.

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.