Devenir photographe culinaire

Devenir photographe culinaire n’a rien d’un parcours anodin. Cela nécessite quelques prérequis ainsi qu’une formation préalable. Découvrez qui peut devenir photographe culinaire et le parcours à suivre pour y parvenir.

Qui peut devenir photographe culinaire ?

Pour devenir photographe culinaire, il faut d’abord nourrir une réelle passion pour la cuisine et les photographies alimentaires. À cela doit s’associer le sens de l’esthétique ainsi qu’un œil fin. Visitez le travail de notre photographe culinaire : http://photographe-culinaire-paris.fr/

Devenir photographe culinaire nécessite une maîtrise préalable du matériel et des techniques de prise de vue en général. Ensuite, il faut être en mesure de déterminer l’ambiance idéale pour effectuer une capture. 

Devenir photographe culinaire - pizza

En photographie alimentaire, la lumière et l’obscurité représentent les deux tons majeurs. La clarté révèle toute la beauté des recettes ou des ingrédients, en raison de la variété des couleurs. L’obscurité s’adapte parfaitement aux jeux de lumière. Elle permet de mettre en scène les ingrédients tout en leur conférant un style unique.

Le photographe culinaire doit avoir une parfaite maîtrise de son matériel et surtout choisir des outils adaptés. Il doit aussi veiller au bon choix des accessoires de décor. Pour s’en sortir aisément dans ce métier, certains associent à la formation un parcours en stylisme culinaire. Cette dernière compétence reste facultative pour le photographe alimentaire. D’autant plus que la plupart des employeurs mettent à la disposition du photographe un expert en stylisme alimentaire. Quoique cela peut s’avérer un véritable atout dans la manche du photographe, qui cumulera alors les deux fonctions. Pour information, le styliste alimentaire est celui qui met en valeur les aliments, de sorte qu’ils paraissent appétissants.

Comment devenir photographe culinaire ?

Deux principales voies mènent au métier de photographe culinaire, le parcours formel et la voie informelle. Devenir photographe culinaire suivant les règles de l’art nécessite de suivre une formation consacrée au métier. Préalablement au cursus, l’intéressé doit justifier d’un baccalauréat général ou Pro photographie. Ensuite, il devra décrocher l’un des diplômes universitaires donnant accès à la profession. 

Devenir photographe culinaire - biscuit

La formation certifiante

La première certification post bac liée à la matière est le BTS en photographie, mais aussi la moins valorisée. Pour faire peser son savoir-faire, l’intéressé peut aller plus loin dans son apprentissage et décrocher une licence professionnelle, option « techniques et activités de l’image et du son ». Mieux encore, il a la possibilité d’obtenir un Master Pro Arts, spécialité photographie. Ensuite, il pourra se perfectionner dans son domaine en assistant à des ateliers et en profitant de l’expérience des professionnels du métier. 

Se former en auto didacte

Sans aller dans une école spécialisée, il reste tout à fait possible de se former en photographie culinaire. De nombreux professionnels du métier se sont formés sur le tas et détiennent le même niveau de compétence que ceux qui ont suivi une formation. Pour réussir un tel exploit, il faut avoir :

  • un sens aigu de l’esthétique et
  • le goût du métier.

Par ailleurs, il faut assister aux événements dont la thématique tourne autour de la photographie culinaire.

Devenir photographe culinaire - Tiramisu

Le bémol lié à l’auto didactique, c’est la difficulté, voire l’impossibilité de trouver un emploi permanent dans une structure formelle. Généralement, les agences demandent un curriculum vitæ ainsi que la preuve du diplôme. Les autodidactes en photographie culinaire ne parviennent souvent qu’à travailler en freelance. Pour attester de son expérience en la matière, le photographe doit disposer d’un portfolio.

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.