Eliott Erwitt : rétrospective

Eliott Erwitt Rétrospective, affiche de l'expo

Eliott Erwitt : rétrospective, est organisée par Tempora, l’agence Magnum et la Sucrière de Lyon qui l’accueille dans ses murs jusqu’au 17 mars 2024. C’est un déplacement de l’exposition que je vous ai présentée dans mon article «Exposition photographie printemps 2023». Au printemps et pendant l’été derniers, c’est le musée Maillol qui a accueilli cette rétrospective avec un grand succès à Paris.

Entre temps, Eliott Erwitt est décédé, le 29 novembre à New-York ce qui confère à l’exposition lyonnaise une plus grande dimension émotionnelle

Photo-passions

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Humanisme, ironie, humour

Voici les trois mots empruntés par les commissaires pour présenter l’exposition. Elle est riche de 215 photographies en noir et blanc ou en couleur. Le parcours, divisé en huit thèmes invite à découvrir tous les aspects de l’œuvre de l’artiste. On distingue les clichés personnels d’Erwitt, pour lesquels il privilégie le noir et blanc et les « commandes » qui sont plutôt en couleur. Mais son regard, qui combine humour et émotion, sa touche personnelle,  apportent une cohésion à l’ensemble de son œuvre.

Eliott Erwitt Rétrospective, photo de l'xpo

Photo de l’exposition © Tempora

Eliott Erwitt, ne pouvant plus se déplacer, n’a pas pu voir l’exposition, mais il en a définit les thèmes. Vous découvrirez ses clichés comme il les a lui-même mis en scène.

La fin du parcours,  « Espace Fabrique », évoque l’atelier new-yorkais du photographe : décor et mobilier, accessoires inspirés de son matériel. On prend conscience de l’étendue des activités d’Erwitt en lien avec la photographie.

Eliott Erwitt

Eliott Erwitt

Eliott Erwitt est né à Paris en 1928. Il passe les premières années de sa vie en Italie et en France puis, de confession juive la famille émigre aux États-Unis en 1938.

Eliott étudie la photographie et la réalisation cinématographique jusqu’en 1950. Membre de l’agence Magnum à partir de 1959, il construira sa réputation grâce à ses portraits de personnages célèbres. Il pratique également la photographie humaniste et il nous amuse avec ses clichés de chiens pris à la hauteur des canidés.

« En réalité, dire qu’il y a de l’humanité dans mes photos est le plus grand compliment qu’on m’ait jamais fait. »

Eliott Erwitt

Je développerai la biographie d’Erwitt dans un prochain article

Eliott Erwitt : rétrospective. Informations pratiques

La Sucrière, quartier « Confluence », 48 – 50 quai Rambaud – Lyon 2ème

Horaires :

Fermé le lundi.

Du mardi au vendredi : 10 h / 17 h

Samedi et dimanche : 10 h / 18 h

Prévoir 1 h 30 pour la visite 

La réservation en ligne est conseillée

Dans les cadres suivants, vous pouvez laisser un commentaire, consulter nos publications dans les réseaux sociaux, vous abonner à notre bulletin d’informations. Les boutons carrés, au bas de l’écran sont à votre disposition pour partager cet article dans vos réseaux sociaux.

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *