Choisir son appareil photographique

« Choisir son appareil photographique » est le premier volet d’une série destinée à vous aider à y voir plus clair dans les différents types d’appareils, d’objectifs et d’accessoires.

Je n’aborde pas ici les données techniques de l’appareil photographique ni les modèles qui  s’offrent à notre choix. Le but de cet article est de classer  les différentes catégories d’appareils, de connaître les options déterminantes dans votre choix, de  définir le (la) photographe que vous voulez être et d’envisager les budgets.

Se déplacer dans un magasin pour voir des appareils, les prendre en main, lire l’écran, viser dans l’objectif… c’est bien. Comprendre les termes techniques que le vendeur emploie (peut-être avec malice), c’est mieux…

Les catégories :

  • Le  compact : constitué d’un boîtier avec un objectif fixe, il est peu encombrant. C’était le premier appareil proposé à l’origine du numérique.
  • Le reflex : boitier qui nécessite d’avoir en plus des objectifs interchangeables. Cette option répondait à une demande des utilisateurs qui étaient habitués à leur reflex argentique.
  • Le bridge : (le pont en anglais) qui est intermédiaire entre le compact et le reflex. Il allie le faible encombrement (objectif fixe) et des options supérieures au compact.
  • L’hybride : un boitier « mirror-less » (c’est son second nom). Par rapport au reflex, il n’a pas de miroir ce qui permet de diminuer son volume. La visée se fait uniquement sur l’écran numérique : il n’y a pas de viseur optique.

Les options :

Avant d’entrer dans le détail de ces catégories, je vais évoquer  les options qui peuvent vous permettre d’orienter votre choix :

Le capteur :

comme promis, il n’y aura pas de technologie dans cet article. Le capteur étant un élément très important un article complet y est consacré : le capteur.

Les qualités d’un capteur sont la taille, la définition et la résolution. Plus la taille sera grande, plus il captera de lumière. La définition du capteur c’est le nombre de pixels qu’il comporte : plus il y a de pixels, plus les images sont qualitatives. La résolution exprimée en pixels par pouces (PPP) est le rapport taille / définition.

Le zoom :

concerne les appareils compact et bridge puisque les boîtiers n’ont pas d’objectif,  (par définition).

Il se définit par des chiffres et un x (signe multiplié). »10 x » signifie que le zoom grossit 10 fois (exemple : 25-250 mm)

les réglages :

on peut photographier en « tout automatique ». L’appareil fait la mise au point. On a juste à cadrer et à déclencher. Mais si on veut donner de la personnalité et de la créativité à nos images, il nous faudra choisir un appareil qui propose des modes créatifs : PASM, (PAvTvM, chez Canon). Ces modes sont semi automatiques,  ou manuels.

le mode raw :

on peut prendre toutes nos photos en format Jpeg. C’est un format compressé, donc de faible taille pour le stockage. Le format RAW (mot anglais signifiant « brut ») est un fichier non compressé (5 à 6 fois plus volumineux qu’un fichier Jpeg). Il faut « développer » la photo avant de l’enregistrer sous  Jpeg, ce qui nécessite l’utilisation un logiciel de post-traitement : RAW Therapee (gratuit) ou Lightroom, Photoshop (payants). Ces contraintes mises à part, cette option vous permet de traiter vos images, d’améliorer la luminosité, les contrastes, les couleurs, etc. Quand on y a goûté, on a du mal à s’en passer.

Quel(le) photographe êtes-vous ?

Quel(le) photographe souhaitez-vous être ?

Ayant listé les catégories d’appareils et les options possibles, il convient de déterminer quel genre de photos vous voulez réaliser pour orienter votre choix :

compact :

Choisir son appareil photographique : compact

Un compact entrée de gamme (100 à 150 €)  permet de faire quelques photos souvenirs, de temps en temps. Il peut être une idée de cadeau pour les photographes en herbe.

Un compact expert (400 à 500 €) vous offrira tous les réglages évoqués plus haut. Vous pourrez avoir accès  à un capteur d’un pouce et une optique lumineuse. Ce genre d’appareil vous permettra de faire des photos de paysage, des photos de famille, de rapporter des souvenirs de vos voyages…

Bridge :

Choisir son appareil photographique :  bridge

Un bridge entrée de gamme (200 à 250 €) avec un zoom optique, vous permettra de commencer à faire des photos avec des réglages semi automatiques. Mais vous aurez des limitations comme par exemple un capteur de faible dimension,

Un bridge moyenne gamme (400 à 500 €) aura toutes les possibilités de réglage, le capteur 1″, une optique lumineuse et  un zoom performant (10x).

En haut de gamme, un bridge pourra atteindre  1500 €. Ce sont des appareils très performants. Capteur 1″ haute définition, zoom  25 ou 30 x …

L’intérêt d’un compact expert, d’un bridge moyen ou haut de gamme, par rapport à un reflex ou un hybride est  d’avoir un objectif intégré. Souvent les photographes amateurs achètent  un kit boitier + objectif et conservent toujours un seul objectif. A investissement  égal  un bridge peut rendre les mêmes services.

reflex ou hybride :

Choisir son appareil photographique :  hybride
Choisir son appareil photographique :  Reflex

Les boitiers (reflex et hybride) permettent d’avoir un système évolutif avec des objectifs interchangeables, des capteurs de plus grande taille et tous les réglages disponibles.

En entrée de gamme, (500 à 700 €, avec un premier objectif polyvalent) vous pourrez faire des photos familiales, des paysages, des photos de vacances. Avec cette gamme de prix, un capteur APSC (24 Méga pixels)  est accessible. De quoi faire de belles images, et la possibilité d’évoluer avec  des objectifs plus élaborés (focale fixe, grand angle, télé…)

Avec des appareils moyenne gamme, (entre 1 000 et 1 500 €) vous pourrez faire des photos sportives ou de spectacles, l’autofocus sera plus performant et les prises de vue en rafales rapides. Pour les professionnels (ils n’ont pas besoin de moi) mais pour information, un boitier coûte entre 2 000 et 7 000 €

Reflex ou Hybride ? La qualité des hybrides ayant évoluée, ils arrivent au niveau des reflex et beaucoup de photographes ont franchi le pas. Dans un hybride, le capteur est juste derrière l’objectif. La visée se fait sur l’écran, donc elle est numérique. Le reflex comporte un miroir, un système de prisme et le viseur optique qui permet de voir la scène réelle. L’absence de miroir sur l’hybride lui permet d’être plus compact.

Résumé :

Vous avez envie de faire des belles photos ? (je suppose que si ça n’était pas le cas, vous ne liriez pas cet article)

  • Vous n’avez pas envie de vous ruiner et vous n’êtes pas motivé par l’option boitier + objectif, je vous conseille un bridge moyenne gamme (aucun compromis pour les réglages (PASM) et pour l’option format Raw, ça ne sera pas trop difficile à trouver). Je vous conseille en outre d’opter pour un capteur de taille correcte (1 ”)
  • Si vous avez les moyens, et que vous ne voulez toujours pas vous embêtez avec des changements d’objectifs, allez directement dans le bridge haut de gamme. Capteur 1 ”, haute définition, zoom 25 à 30 x et ramenez nous de belles photos…
  • Pour ne pas vous ruiner et pour évoluer dans la photographie, vous pouvez prendre un kit reflex ou hybride d’entrée de gamme avec un objectif polyvalent et vous familiariser avec votre appareil, avant d’acheter d’autres objectifs.
  • Vous avez les moyens et vous voulez évoluer dans la photographie. Vous pouvez investir tout de suite dans un appareil moyenne gamme. Si vous débutez, je vous déconseille de démarrer avec des boîtiers haut de gamme qui demandent une certaine habitude.
  • Le dernier point que je souhaite aborder est la définition du capteur. nous avons vu qu’elle se mesurait en mégapixels (millions de pixels). Ne vous laissez pas influencer par cette course aux pixels (si vous achetez une Ferrari, vous ne pourrez pas rouler à plus de 130 km / h sur l’autoroute. Pour un appareil photo, c’est la même chose : tous les appareils vous permettent de rouler à 130 km / h) photographiquement parlant, tous les appareils ont des définitions suffisantes pour un usage courant. Si on veut tirer les images en grand format, il faudra opter pour un appareil avec une haute définition.

Occasion :

je suis un adepte du matériel d’occasion. Cette option permet de diminuer sensiblement les tarifs indiqués dans cet article, mais pas que… elle vous permet de vous former à l’utilisation d’un appareil numérique, d’essayer des objectifs et d’évoluer avec plus de souplesse. Vous pouvez acheter en ligne dans des sites spécialisés dans le matériel d’occasion révisé et garanti. Des magasins comme Easy cash ou Cash Converter proposent du matériel garanti. Quand vous voudrez changer d’appareil, vous pourrez revendre votre matériel dans ces plateformes ou dans ces magasins.

Des publications suivront avec des articles plus techniques, choix des objectifs, des cartes mémoires et sur des présentations d’appareils dans chacune des catégories présentées aujourd’hui.

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux :

Pour suivre nos publications, notre bulletin d’informations :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *