Le filtre en photographie

Le filtre en photographie est un dispositif qui se monte à l’extrémité d’un objectif, d’une part pour protéger la lentille avant, d’autre part pour améliorer la définition des images.

Je présente 6 catégories de filtres dans cet article générique : Neutre, UV, couleurs, ND, GND et polarisant. Je vous propose par ailleurs d’autres articles plus spécifiques pour chacune de ces catégories.

Le filtre de protection neutre

Comme je l’ai dit dans l’introduction, une des principales fonctions du filtre est de protéger la lentille frontale. Un filtre neutre, qui n’a pas de caractéristique optique, assurera cette protection. À condition de choisir un verre de qualité il ne modifiera pas l’image. Un filtre « bas de gamme » pourra provoquer un effet de Flare (détails plus loin dans le texte)

Comme on le voit sur cette photo, en cas d’accident on se félicite d’avoir placé un filtre sur cet objectif.

On protège également la lentille frontale contre la poussière, l’eau, le sel marin, les rayures…

Filtre cassé

Le filtre UV

Très utilisé à l’époque de l’argentique, le filtre UV permettait de bloquer les rayons ultraviolets qui provoquaient des images cyanosées. À l’heure du numérique, les capteurs d’une part, sont moins sensibles aux ultraviolets que les anciennes pellicules. Les objectifs, d’autre part, sont traités anti UV. Pourtant il y a toujours des filtres anti UV sur le marché. Ils protègent la lentille frontale (choc, eau, tâches…), ils éliminent les pollutions lumineuses et réduisent les effets de voile.

Comme je l’ai dit au chapitre précédent, un filtre de mauvaise qualité peut provoquer un effet de Flare (surtout en présence d’une source lumineuse, face à l’objectif) : halo lumineux sur l’image, léger voile…

Retrouvez plus de détails et des liens commerciaux dans l’article : Le filtre UV.

Facteur de Flare
Exemple de Flare

Le filtre, est-il vraiment indispensable ?

Si vous ne souhaitez pas apporter de correction optique à vos photographies, je dirais que l’on peut s’en passer, à condition de prendre soin du matériel, pour ne pas altérer les lentilles :

  • remettre le bouchon d’objectif après chaque prise de vue,
  • remettre l’appareil dans son sac après chaque utilisation,
  • enrouler l’appareil dans un linge quand on utilise un sac fourre-tout,
  • utiliser un pare soleil,
  • ne pas laisser « trainer » son appareil,
  • nettoyer la lentille frontale avec une feutrine optique…

Le filtre à densité neutre  

Vous rencontrerez plus fréquemment le terme anglais : ND filter (neutral density filter)

C’est un filtre de couleur gris foncé qui a la caractéristique d’absorber uniformément les rayonnements lumineux quelque soit leur longueur d’onde. Il ne modifie ni les teintes ni le rendu des couleurs. On l’utilise principalement pour les poses longues.

Les prises de vue en pose longue permettent d’avoir plus de lumière dans l’image. La présence du filtre à densité neutre va homogénéiser les luminosités pendant la pose longue. Il est fortement recommandé pour ce genre de prise de vue.

Comment choisir un filtre ND ?

Plus on monte dans l’indice d’opacité, plus on peut augmenter le temps de pose. Un ND 2 diminuera la lumière transmise au capteur par 2, on pourra doubler le temps de pose ; un ND 8 diminuera l’intensité lumineuse par 8, on pourra multiplier par 8 le temps de pose, etc.

Plus de détail sur les filtres ND dans un article spécifique, avec des liens commerciaux : Le filtre à densité neutre.

Filtre à densité neutre
Filtre à densité neutre
Filtre dégradé gris neutre
Filtre dégradé gris neutre

Le filtre gradué gris neutre

En anglais : GND filter (Graduated Neutral Density)

Le GND peut être circulaire, mais on le trouve souvent de forme rectangulaire, sa surface grise est graduée (comme son nom l’indique),  d’un gris foncé à une quasi transparence.

Quelle est son utilité ?

Mettons nous en situation : nous voulons photographier un paysage; luminosités très contrastées, ciel très clair et premier plan foncé. (Je suis sûr que ça vous rappelle quelque chose !) Le résultat de la photographie n’est pas génial : le premier plan sera sous exposé et le bleu du ciel sera blanc. Le GND va arranger la situation, à condition de le placer dans le bon sens ! Dans notre exemple : le foncé vers le ciel et la partie transparente vers le premier plan.

Il existe plusieurs types de filtres GND déterminés par :

  • l’opacité (de 1 à 4 stops),
  • la transition du dégradé (doux, moyen ou dur, en anglais : soft, médium ou hard) la transition entre les zones sera très nette ou progressive.

Je reviens sur les filtres GND dans un article spécifique, plus de détails, des conseils d’achats et des liens commerciaux : Le filtre gradué gris neutre.  

Le filtre polarisant

On utilisera le polarisant pour sublimer les images. On ne peut pas obtenir les effets qu’il produit en post traitement :

  • il élimine les reflets, par exemple, à la surface de l’eau. L’effet miroir nous éblouit et nous ne pouvons pas distinguer les vraies couleurs de l’eau. Le polarisant va transmettre au capteur ces vraies couleurs. Il élimine tous les reflets, sauf ceux des surfaces métalliques.
  • il augmente les contrastes et la saturation. Sa présence permet d’intensifier la couleur d’un ciel et de faire ressortir les nuages. L’herbe d’un pré sera également plus verte. Les arbres dans un parc auront des couleurs plus contrastées.
  • il élimine le voile atmosphérique. Quand on photographie un paysage lointain, une brume opalise l’image. C’est dû aux particules atmosphériques qui produisent ce voile. Le polarisant élimine ces effets et donne plus de contrastes aux paysages lointains.

Ce filtre existe de forme carrée pour être monté dans un porte filtre; ce qui ne permet pas de régler l’intensité de la polarisation. Le plus souvent circulaire, il se compose de 2 bagues. La première, striée, se visse sur l’objectif, la seconde permet de régler les effets. On peut voir les résultats directement dans le viseur, lors de la prise de vue. C’est un autre avantage de ce dispositif.

Comme pour les catégories de filtres précédentes, je consacre au polarisant un article détaillé : Le filtre polarisant

Effet polarisant
Filtre polarisant

Les filtres couleur

Ils permettent de polariser une image avec une couleur particulière et d’avoir ainsi des effets spectaculaires. Ce ne sont pas des filtres courants, en photographie. On peut obtenir, dans une certaine mesure, ces effets en post traitement.

Filtres couleur

Comment choisir son filtre ?

La forme est le premier critère de choix. On peut utiliser des filtres carrés ou rectangulaires qui se monteront dans un porte-filtre. Mais le filtre est le plus souvent circulaire et se visse au bout de l’objectif.

Le porte-filtres, filtres carrés et rectangulaires

Porte filtre
Porte-filtre

On utilise un porte-filtre pour monter des filtres carrés (standard :10 cm x 10 cm), ou rectangulaires (standard : 15 cm x 10 cm). Les carrés sont plus courants pour les filtres ND ou polarisants. Les rectangulaires conviennent plutôt aux filtres GND. Le porte-filtre offre la possibilité d’empiler plusieurs filtres pour une même prise de vue.

Une autre utilité d’un porte filtre est le montage sur un objectif dont la lentille frontale est bombée. Par exemple pour le « grand angle ».

Les inconvénients de ce dispositif sont :

  • le coût plus élevé,
  • l’absence de réglage avec l’utilisation d’un polarisant.

J’apporte une rectification à ce dernier inconvénient en fin d’article. On trouve des kits combinés : polarisant circulaire, ND carrés et GND rectangulaire.  

Bagues d’adaptation, filtres circulaires à visser.

Bagues d'adaptation
Bagues d’adaptation

Si on a opté pour un filtre circulaire, il faudra relever le diamètre à l’avant de l’objectif. Bien sûr, on peut en avoir plusieurs à équiper et la facture va s’alourdir. Il existe une solution « couteau suisse » : les bagues d’adaptation.

Elles permettent d’utiliser un filtre de grande taille et de le monter sur des objectifs de diamètres différents. Je ne suis pas fan. En reportage, quand vous voulez installer votre téléobjectif pour prendre un sujet éloigné, le temps est souvent compté. S’il vous faut en plus adapter les bagues et le filtre sur le télé, le bouquetin sera loin quand vous serez prêt !  Je préfère avoir un filtre par objectif.

les marques

Pour sublimer vos photographies, je vous conseille, bien sûr, d’utiliser des filtres de qualité : verres spéciaux, hydrophobes, antireflets et anti tâches. Avec des filtres « bon marché », équipé de verres ordinaires, voire en plastique, vous ne sublimerez rien !

Les marques Lee, Hoya, Cokin, Starblitz, Hama, Nisi, Urth, sont spécialisées dans les filtres. De même les grandes marques d’appareils et d’objectifs (Nikon, Canon, Sigma, Tamron…) proposent leurs gammes de filtres.

Vos commerçants spécialistes de la photographie pourront vous conseiller en professionnels dans vos choix et souvent, il n’y a pas matière à se ruiner :

  • Filtre neutre Cokin Nuances Protecteur 30 à 60 €, selon le diamètre,
  •  » UV Starblitz 10 à 30 €,
  •  » polarisants Starblitz 10 à 60 €,
  • Kit MK II de Lee qui comprend 1 porte filtre, 5 filtres (polarisant, ND, GND), des étuis et un nécessaire de nettoyage. 600 à 900 €.

J’ai relevé les choix ci-dessus dans les magasins  Phox 

Achat en ligne

Pour acheter en ligne, j’ai sélectionné des Filtres polarisants, UV, ND et GND que je vous présente dans les articles dédiés. Dans cet article générique j’aborde les kits qui réunissent des filtres de plusieurs types.

Kits Nisi V6

Dans un premier temps, voyons deux kits Nisi V6 qui contredisent ce que j’ai dit plus haut. Ils permettent d’utiliser le polarisant seul, ou avec des filtres ND (carré) ou GND (rectangulaire). Le porte filtre se monte au dessus du polarisant. Le modèle Nisi V6 starter contient 1 polarisant, 1 porte filtre, 1 ND et 1 GND. Le modèle Nisi V6 professionnel contient 1 polarisant, 1 porte filtre, 4 ND, 3 GND et 1 « Natural night » 

Nisi kit V6 starter

Contenu :

  • Porte filtre V6 avec des bagues d’adaptation (67-82mm, 72-82mm, 77-82mm),
  • polarisant circulaire 86mm CPL pro,
  • GND 8 rectangulaire (100x150mm) médium 3 stops,
  • ND1000 carré (100x100mm) 10 stops,
  • Pochette de transport pour  4 filtres,
  • Bouchon de protection pour le polarisant,
  • Kit de nettoyage.

Nisi kit V6 professionnel

Contenu :

  • Porte filtre V6 avec des bagues d’adaptation (67-82mm, 72-82mm, 77-82mm),
  • Polarisant circulaire 86mm Landscape NC,
  • Soft GND 8 rectangulaire |100x150mm) 3 stops,
  • Medium GND 8 (rectangulaire |100x150mm) 3 stops,
  • Reverse GND 8 rectangulaire |100x150mm) 3 stops,
  • ND 8 carré |100x100mm) 3 stops,
  • ND 64 carré |100x100mm) 6 stops,
  • ND1000 carré |100x100mm) 10 stops,
  • ND 32000 carré |100x100mm) 15 stops,
  • Natural Night 100x100mm,
  • Pochette de transport pour  9 filtres,
  • Bouchon de protection pour le polarisant,
  • Kit de nettoyage,

Kits de filtres circulaires Urth

Pour terminer ce long article, je vous présente la société australienne Urth. Trois photographes passionnés de nature et d’environnement l’ont créée en 2014 sous le premier nom de « Gobe ». Le nouveau nom, d’origine nordique, qui se prononce « Earth » serait la source de ce mot anglais signifiant « la terre ».

Cette société reverse une partie de ses bénéfices pour replanter des arbres dans le cadre de la campagne Eden Reforestation Projects. Ils interviennent dans des zones affectées par la déforestation : Haïti, Madagascar, le Mozambique, le Népal, l’Indonésie. Le principe est de planter des arbres, d’absorber les émissions de CO2 et de créer de l’emploi. Pour en revenir à nos filtres, ceux que propose la société Urth sont réalisés en verres optiques de très hautes qualités. Parmi un choix important, j’ai sélectionné deux modèles qui peuvent répondre à de nombreuses sitauations :

  • la gamme standard : les verres optiques comportent 16 couches de revêtement. L’emballage de cette gamme est brun.
  • la gamme Plus+ : les verres comportent 20 couches par nano-traitement, ils éliminent TOUS les reflets. L’emballage de la gamme Plus+ est gris.

Kit Urth standard

Contenu : 4 filtres circulaires : UV, polarisant, ND 8 (3 stops), ND 1000 (10 stops); Verre optique japonais haut de gamme, nano revêtement de 16 couches qui équilibre la balance des couleurs et réduit les reflets.

Les bagues en alliage de malanium sont doublement filetées pour permettre de combiner les filtres. Leur profil fin évite le vignettage.

Le lien ci-contre vous offre un choix de 11 diamètres d’objectif.

Kit Urth Plus+

Contenu : 4 filtres circulaires UV Plus +, Polarisant Plus +, ND 64 Plus +, ND 68 Plus + gradué. Verre optique allemand SCHOTT, nano revêtement de 20 couches : parfaite neutralité des couleurs. UV optimise la clarté. Polarisant élimine les reflets. ND permet les prises longues et GND équilibre l’exposition.

Le lien ci-contre vous offre un choix de 11 diamètres d’objectif.

Conclusion

Voilà pour cet article général sur les filtres d’objectifs. Je vous donne rendez-vous pour le premier article détaillé sur les filtres polarisants.

Vos commentaires sont les bienvenus dans le premier cadre ci-dessous. Vous trouverez dans le dernier cadre un lien pour vous abonner à notre bulletin d’information et différents liens pour nous rejoindre sur les réseaux sociaux.

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *